Parker

 

L’ex-société genevoise Magnetos Lucifer, créée en 1912 à Carouge pour fabriquer des dynamo-électriques pour véhicules, a été reprise il y a 20 ans par Parker Hannifin, le géant américain dans le domaine des transports, de l’énergie et de l’aérospatial, avant de finalement fermer ses portes définitivement dans le courant de 2017.

Le bâtiment, resté en partie inoccupé pendant un peu plus d’une année, a été racheté par la société Bricks Invest AG qui vient de signer un contrat de bail de 3 ans avec Ressources Urbaines afin que 1000 m2 des ateliers de fabrication de l’usine soient mis temporairement à disposition d’artistes, artisans et associations culturelles. Plusieurs semaines de travaux d’aménagement seront nécessaires avant que ces derniers ne puissent s’installer. L’inauguration est prévue en mai 2019.

 

Dans les ateliers de fabrication désaffectés de l’usine Parker en février 2019 | Photographie : Delphine Luchetta

Dans les ateliers de fabrication désaffectés de l’usine Parker, anciennement Magnétos Lucifer en février 2019 | Photographie : Delphine Luchetta

L’usine Parker depuis le parking de la Rue Baylon en février 2019 | Photographie : Delphine Luchetta

Le bâtiment d’exploitation de l’usine Parker, anciennement Magnetos Lucifer, au Chemin Faubourg-de-Cruseilles dans les années 50 | Photographie : Archives OPS