Caserne des Vernets

 

 

Préambule :

 

Ressources Urbaines accompagne depuis plusieurs mois le développement d’un projet d’utilisation temporaire du Bâtiment 2000, en étroite collaboration avec l’ARVe (Association pour la reconversion vivante des espaces), acteur historique du projet de reconversion de la caserne. Elle collabore également avec le groupe Ensemble (investisseurs) et l’entreprise Losinger Marazzi (constructeur du futur quartier « Quai Vernets »), avec qui l’immeuble en question sera partagé durant l’utilisation temporaire. Elle s’inscrit comme une première étape du futur projet de création de surfaces destinées à des activités culturelles et socio-culturelles dans le nouveau quartier. L’ARVe et Ressources Urbaines travaillent depuis près de 4 ans avec le groupe d’investisseurs qui va construire le nouveau quartier.

 


 

L’opportunité de rassembler artistes, musiciens et musiciennes, créatrices et créateurs pour une période transitoire sur ce terrain militaire en attente de transformation est un défi que Ressources Urbaines entend relever avec son partenaire, l’ARVe. Il s’agit d’une opportunité unique à Genève de préfigurer les activités du volet culturel envisagé dans un nouveau quartier. L’ARVe et Ressources Urbaines ont conscience des difficultés et des contraintes inhérentes à un tel projet pour une durée aussi courte, mais estiment que l’utilisation temporaire d’une caserne militaire à des fins culturelles et sociales est, en soi, un objectif symbolique absolument immanquable.

 

 

Le projet temporaire :

 

Pour Ressources Urbaines, le projet global mené aux Vernets se décline en deux chapitres avec des temporalités et des spécificités particulières. Tous deux, le temporaire et le pérenne, sont pourtant étroitement liés. Non seulement en raison du contexte géographique et historique de l’ancienne caserne mais également au vu de la pertinence d’engager une démarche inclusive sur le plan culturel et socio-culturel en amont de la création d’un nouveau quartier.

 

 

Pour le projet d’utilisation temporaire, l’ARVe et Ressources Urbaines ont l’ambition de créer un pôle d’expression artistique dans le Bâtiment 2000, la Tour de Guet et les espaces extérieurs autour des bâtiments et d’offrir des espaces de travail et d’expression à des artistes et des acteurs et actrices culturels de toutes disciplines confondues. Ressources Urbaines a à cœur de créer des projets trans-disciplinaires dans ses bâtiments afin de développer des écosystèmes culturels riches et pertinents. Le projet s’inscrit dans cette lignée par la mise à disposition d’ateliers d’artistes, de studios pour les arts appliqués, de bureaux pour des metteurs en scène ou des réalisateurs, structurés en un centre dynamique, vivant et ouvert sur l’extérieur grâce au programme public développé par l’ARVe, au rez-de-chaussée et à l’extérieur du Bâtiment 2000 (Projet Kazern). L’articulation de ces activités sur le site avant l’arrivée des futurs habitants va permettre de donner une visibilité particulière à ce programme et ainsi participer de manière significative au rayonnement du futur projet.

 

 

Le Bâtiment 2000 et la Tour de Guet :

 

A l’origine, le quartier des Vernets était recouvert de champs où s’arrêtent les gens du voyage. A partir de 1951, l’Armée suisse y fait construire sur cinq hectares, une caserne dédiée à l’instruction des troupes de sauvetage qui sera inaugurée en 1958. L’actuel site a vu la plupart de ses bâtiments rénovés dans les années 1990. Longeant la Rue Hans Wilsdorf, le Bâtiment 2000 qui abritait les officiers. est le seul qui sera conservé durant la première phase de travaux de transformation du site. Il s’agit d’un bâtiment de 2 étages orienté nord-est et sud-est avec de nombreuses fenêtres sur ses deux façades qui font bénéficier les espaces intérieurs d’une bonne luminosité. Ressources Urbaines et l’ARVe n’en exploiteront qu’une moitié, au nord-est, l’autre devenant le centre opérationnel du chantier géré par l’entreprise Losinger Marazzi. Cette dernière s’est engagée à construire les cloisons qui sépareront le bâtiment en deux sur les trois niveaux. Dans la moitié du bâtiment exploité par Ressources Urbaines et l’ARVe, une seule cage d’escalier et un ascenseur desserviront les étages d’ateliers. Annexe du Bâtiment 2000 et relié à ce dernier par un couvert, la Tour de Guet datant des années 1950 n’est accessible que par un étroit escalier et offre une seule plateforme exploitable à son sommet. Aucun aménagement spécifique n’est à ce jour prévu par Ressources Urbaines dans cet espace.

 

 

Photographies: 1 (Vue sur les Vernets) © Yves André/Etat de Genève ; 4 (Concept de centre culturel temporaire sur le site de la Caserne des Vernets) © MySquare ; 5, 6 (Le Bâtiment 2000 et la Tour de Guet) © Ressources Urbaines ; 10, 11, 12, 13 (L’intérieur du Bâtiment 2000) © Ressources Urbaines ; 14 (Le centre d’instruction des troupes de sauvetage à la Caserne des Vernets en 1958)
Illustrations: 2, 3, 7, 8, 9 (Plans de réaménagement du Bâtiment 2000) © Ressources Urbaines