Ressources Urbaines

 

Fondée en décembre 2015 (*) et inscrite au registre du commerce depuis février 2016, la coopérative Ressources Urbaines a pour but de proposer aux artistes, artisans, créateurs et acteurs socio-culturels à Genève, des espaces de travail, d’échange et de diffusion à des prix abordables.

Par le développement de projets concrets et par un travail de veille foncière et de sensibilisation, aussi bien auprès des propriétaires que des pouvoirs publics, Ressources Urbaines se donne pour objectif de constituer progressivement sur tout le canton un parc de lieux dédiés aux pratiques artistiques et culturelles. Pour y parvenir, elle vise non seulement la mise à disposition de bâtiments dans des zones en transition mais aussi l’intégration de projets et d’espaces consacrés à ces pratiques au coeur de nouveaux quartiers.

Depuis son lancement officiel en juin 2016, Ressources Urbaines compte plus de 200 membres parmi lesquels une trentaine d’associations, et gère aujourd’hui plusieurs bâtiments en collaboration avec l’Etat de Genève (l’Office des Bâtiments), la Ville de Genève (la Gérance immobilière municipale) et les coopératives CODHA (Coopérative de l’Habitat Associatif) et La Ciguë. Le dernier projet en date est celui du 3 Sentier des Saules, qui a permis d’accueillir plus de 100 personnes via une soixantaine de contrats de bail de sous-location. En plus de sa mission de mise à disposition de lieux temporaires, Ressources Urbaines développe également des projets de construction avec des partenaires comme la Commune de Meyrin et la FTI (Fondation pour les terrains industriels de Genève).

L’équipe à l’initiative de Ressources Urbaines se compose d’artistes, urbanistes, sociologues et activistes, au bénéfice d’une expérience de près de 20 ans des milieux culturels genevois. Témoins de la transformation du marché immobilier genevois suite à la fermeture de bon nombre de lieux alternatifs au tournant des années 2000, les membres fondateurs de la coopérative ont notamment été les négociateurs lors de l’évacuation du site autogéré, Artamis, puis les instigateurs du montage des centres Le Vélodrome et Picto, qui se sont développés en remplacement. Ils ont par la suite été les porteurs de projets de laboratoires de création tels que Motel Campo, EOFA (Embassy of Foreign Artists) et BIG (Biennale des espaces d’art indépendants de Genève).

Forte de l’engagement et de la légitimité de ses fondateurs (*), la coopérative Ressources Urbaines est rapidement devenue une interlocutrice privilégiée, capable de faire entendre la voix des artistes, artisans, créateurs et acteurs socio-culturels, afin que soient pris en compte leurs besoins mais aussi leur apport dans le processus de fabrication de la ville.

 

(*) Membres fondateurs :

Marie-Avril Berthet, Kim Seob Boninsegni, Séverin Guelpa, Richard Le Quellec, Jérôme Massard, Roderic Mounir, Luca Pattaroni, Mischa Piraud, Stefan Press et Matthias Solenthaler