Point Cardinal

 

 

Le projet en bref :

 

Le projet social, artistique, culturel et permacole « Point Cardinal » trouve son origine dans une proposition faite par la FPLC (Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l’habitat coopératif) à la coopérative Ressources Urbaines.

 

 

 

Possédant un terrain nu de 2000 m2, sis au 13-15 de l’Avenue Cardinal-Mermillod, à l’orée du Vieux Carouge, voué à ne pas être construit avant plusieurs années – en raison du temps nécessaire à faire aboutir pour l’ensemble du périmètre un nouveau plan localisé de quartier, la FPLC a cherché un acteur à même de le valoriser pour une période temporaire. Ressources Urbaines s’est immédiatement montrée intéressée à y développer, en partenariat avec l’association Largescale/studios, une expérience d’ « espace en transition » via un processus participatif ouvert à ses membres (artistes, actrices et acteurs culturel-le-s) ainsi qu’aux habitant-e-s du quartier.

 

 

 

Trois points d’ancrage structurent le processus de valorisation que Ressources urbaines et Largescalestudios ont, dès l’origine, souhaité entreprendre sur le site : l’agriculture urbaine, la création artistique et la co-construction. Plus largement, l’ensemble du projet vise le partage des compétences et des savoirs, la création de lien social et l’amélioration de la qualité de vie en ville. La démarche expérimentale qui se développe à Point Cardinal cherche ainsi à favoriser le relationnel en rassemblant des personnes autour du processus de co-construction d’un espace de vie collectif et inclusif. L’objectif du projet est de développer le terrain en impliquant différents partenaires et d’y créer un espace de convivialité qui favorise la rencontre, le partage, la créativité et la diffusion des valeurs du développement durable.

 

 

Pour y parvenir, le projet propose :

  • Un espace permacole où l’on peut expérimenter la pratique de l’agriculture urbaine, suivre des formations et se sensibiliser aux questions environnementales ;
  • Un espace atelier où l’on peut bricoler, réparer, créer, rêver, entouré d’artistes, d’artisans
 et d’intervenant-e-s invité-e-s à proposer des ateliers d’initiation à différentes pratiques manuelles ;
  • Un espace d’échange où l’on peut venir se détendre, partager et profiter de propositions culturelles ou pédagogiques.

 

 

 

A terme, le site se rêve comme un « tiers lieu » où s’inventent, s’échangent et se vivent des nouvelles formes de sociabilité, de connaissance, de coopération et d’actions collectives. Dès le départ, il a été envisagé comme une ressource à mettre à la disposition de différentes populations, comme un espace à partager, transformer et co-aménager en réunissant habitant-e-s, enfants, étudiant-e-s, artistes, mi- grant-e-s, retraité-e-s, associations, artisan-e-s, paysagistes, architectes, urbanistes, sociologues, etc.

 

 

Photographies: ©Delphine Luchetta ©Largescalestudios ©Ressources Urbaines