La Maison des Médecins

 

 

Le projet en chiffres :

 

Un bail de 23 mois allant du 1er février 2021 au 31 décembre 2022.

6 espaces pour les arts plastiques et appliqués de 141 m2 de surface dont :

  • 2 ateliers de 9 m2
  • 1 atelier de 14 m2
  • 1 atelier de 12 m2
  • 1 atelier en deux parties de 34 m2
  • 1 atelier en deux parties de 32 m2

2 espaces de 16 m2 pour un futur projet d’accueil de public et/ou de résidence.

 

Préambule :

 

Après plus d’une année de discussions et d’échanges avec la Ville du Grand-Saconnex, Ressources Urbaines a signé un contrat de mise à disposition de la Maison des Médecins située au 2 Place de Carantec, pour une période de deux ans. Depuis février 2021, Ressources Urbaines y propose 6 espaces de travail à ses membres. Ils seront complétés par deux espaces de 16m2 au rez-de-chaussée, réservés à de futurs propositions publiques et l’accueil d’artistes ou de chercheurs en résidence. L’usage de ces deux espaces qui sont hors loyer, sera défini conjointement par la Ville du Grand-Saconnex et Ressources Urbaines.

Avec ce bâtiment, Ressources Urbaines a donc l’opportunité de pouvoir développer un projet qui regroupe plusieurs facettes de son travail et de ses engagements. Mettre à disposition de ses coopératrices et de ses coopérateurs des ateliers est son but principal, mais la coopérative poursuit aussi depuis de nombreuses années une réflexion ainsi que des échanges avec des collectivités publiques et les autorités cantonales sur la place devant être accordée aux artistes et acteurs culturels dans les nouveaux quartiers. La possibilité de participer à la mise en place et à l’accueil de démarches participatives dans un périmètre en transformation pour y défendre l’importance d’intégrer très tôt les artistes et la culture dans le tissu urbain est une chance que la coopérative mesure à sa juste valeur.

 

 

Le contexte urbain :

 

Le secteur où se trouve la Maison des Médecins est en pleine mutation. Un vaste projet de réaménagement de plusieurs quartiers du Grand-Saconnex est prévu avec notamment la construction de logements, de locaux commerciaux, d’une salle communale, d’un parc arboré, ainsi que l’extension de la ligne de transports publics du tram 15. Ce contexte offre une belle opportunité de développer un projet transitoire permettant de questionner la place de l’art et des artistes dans la ville.

De par sa visibilité, la qualité de ses espaces extérieurs et sa position privilégiée, la Maison des Médecins offre un excellent potentiel pour développer des projets d’art dans l’espace public. La coopérative aimerait ainsi accompagner son installation dans la maison par le lancement d’un concours pour la réalisation d’une œuvre artistique dans le jardin. Elle souhaite ensuite participer à la dynamique de transformation et de requalification de la place Carantec grâce aux artistes et aux projets accueillis ou développés sur place.

 

Une œuvre d’art dans l’espace public :

 

Pour Ressources Urbaines, accompagner son arrivée dans le quartier par l’installation d’une œuvre artistique dans le jardin de la maison serait idéal. Elle pourrait ainsi, dès le début de son projet, inscrire sa présence dans la commune de manière symbolique et participer au processus de transformation urbaine en cours par le biais d’une médiation autour d’une œuvre d’art dans l’espace public.

 

Légendes photographiques: 1 (Extérieur de la Maison des Médecins) ; 2 (Espace cuisine) ; 3 (L’un des futurs communs de la maison) © Delphine Luchetta